Les actes de le cérémonie de (Re)Connaissance du bien commun

En septembre 2015, l’étude PHARE-Citoyens de l’Observatoire des partenariats mettait en valeur la confiance des Français dans la co-construction territoriale. Ils plébiscitaient un « devoir d’alliances » pour réduire les fragilités et créer des nouveaux moteurs de croissance et d’emploi.

Créé à l’occasion des 10 du RAMEAU, la Fondation pour la Co-construction du bien commun a pour objectif de donner à voir l’invisible, ces « signaux faibles » qui peuvent nous rassurer collectivement sur notre capacité à relever les défis de ce début de XXIième siècle.

1er octobre dernier à l’Assemblée Nationale, une cérémonie de (Re)Connaissance  de l’engagement au service du bien commun mettait en exergue 13 « exemples inspirants » qui illustrent le mouvement de co-construction à l’oeuvre sur les territoires. Un livre « L’alchimie du bien commun » était publié pour en faire le récit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *